Le deux du moi(s) mars-avril 2010

Le deux du moi(s) n’est pas un fanzine, le deux du moi(s) n’est pas un journal, c’est plus qu’une tribune de libre expression,… C’est avant tout une performance artistique financé à compte d’auteur,100 exemplaires papier distribué à chaque parution parce que je crois à la liberté de s’exprimer… Parce que je crois que communiquer peut changer les choses, parce que parfois j’aime provoquer, mais surtout parce que je suis un ana’rtiste…

Pour imprimer ce journal

Edito Bonjour, je suis habitué à la chose, et je crois qu’une fois de plus je vais me faire plein d’amis.

Mode d’emploi pour lire cet édito : Vous êtes, amis lecteurs, doués je le crois d’un bon sens qui, souhaitons-le, saura vous accompagner durant la lecture de cet édito. Le monde n’est ni meilleur, ni pire aujourd’hui qu’alors, la différence la plus effective, c’est l’espérance de vie accrue pour une partie de la population, et ce n’est pas très bon pour la race humaineEdito

Dossier santé Être l’acteur de sa vie…

Pour ce faire, il faut savoir qui l’on est ! Et, pour répondre à cette question, il faut une vie !

« Moi, je ne saurais pas, j’ai mon boulot, ma famille, mes responsabilités. »

C’est vrai, on peut le voir comme ça : tout abandonner, tout lâcher et partir vers cette quête my(s)thique de la recherche de soi, ce fameux soi qui doit bien être quelque part, bien caché sans doute. Cherchons bien ! Dossier santé

Lire l’article DÉCLARATION PUBLIQUE DES RESIDENTS CHILIENS EN BELGIQUE

Devant la catastrophe naturelle qui s’est abattu sur notre pays, nous voudrions dire que la situation au Chili est mauvaise depuis déjà plusieurs années.

Le tremblement de terre n’est venu que confirmer cette triste réalité. Depuis le premier jour, les propriétaires des supermarchés et des magasins de quartier ont fermé leurs locaux en laissant les plus démunis privés d’eau, d’électricité et de denrées de base, abandonnés à leur sort. C’est le désespoir et le sentiment de vulnérabilité qui a poussé les gens au pillage. Lire l’article

Credo ma non troppo

…un groupe

Pour ceux qui cherchent un écho à leur colère quotidienne,
Il est salutaire de l’entendre se répercuter dans des chansons.

Pour ceux qui se voient funambules sur le fil de leur vie,
Il est sain de contempler cette prouesse sur des cordes… vocales.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s